• Comment préparer son premier marathon ?

    On ne court pas un marathon, on s'entraine pour un marathon...

  • Un premier marathon : Un marathon nommé Désir

    Tout le monde peut parcourir 5,10,15 ou 20 kms… Que ce soit lors d’une promenade du dimanche ou lors d’une sortie en course à pied, toutes ces distances sont du domaine du réalisable.

    Même en compétition, vous pouvez parcourir une telle distance, quitte à marcher par moments… Mais avec le marathon, c’est une autre histoire, une autre dimension. Il faut se préparer et pour cela avoir une motivation autre, un désir profond.

     

    Pour le commun des mortels, courir un marathon dépasse l’entendement. Et pour cause, cette course mythique est fondée sur la légende du soldat Philippidès venu annoncer aux Athéniens la victoire de leur armée sur les Perses à Marathon et qui est mort des suites de sa chevauchée après avoir délivré son
    message. Cela laisse des traces…

     

    De nos jours, les histoires de marathonS vont bon train. Un marathonien, un vrai, celui qui a traversé l’épreuve et ravie l’arrivée au 42,195 ème Km sait ce qu’il en est de ce nouveau rite initiatique des sociétés modernes : « la vie, c’est comme un marathon ». Je vous souhaite un jour de délivrer un tel message.

     

    Pour ce faire, réalisez au quotidien les 3 points suivants :
     

    Gagnez à vivre un marathon


    Voici la question que pose le marathon : comment se risquer à la difficulté inhérente à la maturation et au développement de l’individu ? La réponse se cache derrière la question du DÉSIR, question si difficile à assumer de nos jours pour celui qui désire sincèrement boucler ses 42 kilomètres 195. Plus de tricherie possible : honnêteté et humilité sont de rigueur.
     

    Suivre son désir permet de transformer tous les obstacles en autant d’épreuve permettant de grandir. Le marathon pousse en soi à reconnaître ses propres ressources. Faire l’impasse sur la difficulté revient à éviter de se poser les bonnes questions, à ne pas se mesurer à une partie essentielle de ses capacités. Croyez en la course folle de votre désir. Gagnez à vivre le marathon !
     

    Et c’est déjà un bon départ…


    Un marathon demande de se résoudre à l’entraînement. Un marathon, c’est aussi une montagne de préjugés, de croyances et de peurs, à vaincre. Physiologie, nutrition, mental, médecine et autres « bobologies » peuvent, au moyen d’articles ou de conseils de pros, aider à se préparer… physiquement, intellectuellement ou mentalement. Mais face à toutes les composantes de l’entraînement, une somme d’expérimentations scientifiques ne suffit pas. C’est la pratique qui fait la différence. Contrairement à d’autres distances, pour le marathon, il ne suffit pas de VOULOIR le jour de l’épreuve, encore faut-il VOULOIR POUVOIR réunir les conditions de préparation qui en amont sont nécessaires au quotidien à la mise en jambe et en route, de son marathon. Car la distance reine ne s’improvise pas. Et les meilleures résolutions risquent fortement de ne pas suffire. Ces dernières « sont comme des anguilles, on les prend aisément. Le diable est de les tenir » (Alexandre Dumas, fils).
     

    Un marathon demande d’être « croyable »


    Très, très, très vite, pour celui qui prépare son marathon, un premier obstacle s’impose à lui. « On n’a rien sans rien ». Bien avant le mur le jour de la compétition. S’il n’est pas prêt à s’engager dans sa préparation marathon, c’est l’impasse… Il faut le savoir : le marathon est un contrat de mariage avec le défi.
    Avec soi-même aussi. Le marathon est une alliance entre son corps et son esprit.
     

    Le second obstacle est d’affronter les montagnes russes de la motivation et les doutes qui ne manqueront pas de surgir, surtout au cours des derniers jours, jusqu’aux dernières lignes droites avant le départ de la course. Tous les aspirants marathoniens y sont confrontés : « Tout ça n’a aucun sens », « Ça me dépasse ». « Ce n’est pas croyable » toutes ses pensées de doutes qui peuvent traverser l’esprit. A croire que c’est vous qui n’êtes PAS CROYABLE ! Alors, rassurez-vous : si vous changez vos habitudes de vie pour les mettre en adéquation avec vos objectifs, tout devrait bien se passer.

    All Posts
    ×